LA MARIONNETTE, LABORATOIRE DU THÉÂTRE

LA MARIONNETTE, LABORATOIRE DU THÉÂTRE
LA MARIONNETTE, LABORATOIRE DU THÉÂTRE
Auteur
Hélène BEAUCHAMP
Parution
Décembre 2018
Co-édition
Éditions Deuxième Époque
Prix
29€

A la fin du XIXe siècle, dans toute l'Europe, les avant-gardes théâtrales font de la marionnette - jusqu'alors ancrée dans des traditions en déclin - un véritable modèle esthétique, qui persiste jusqu'à la fin des années trente. Ainsi, le sujet de ce livre n'est pas « le théâtre de marionnettes », défini par une série de pratiques qui volent alors en éclats, mais « la marionnette au théâtre » : comment et pourquoi cet objet théâtral entre-t-il dans le champ du « grand » théâtre, c'est-à-dire de la scène d'acteurs, et qu'y change-t-il ? Que devient la marionnette dans cette rencontre ? Ce « modèle marionnettique », profondément critique et expérimental, devient alors un laboratoire qui explore tous les champs de l'art du théâtre : théorie, dramaturgie, mise en scène.
Cet ouvrage associe ces trois dimensions et analyse, dans trois pays où les conditions de la vie théâtrale sont assez différentes (la Belgique, l'Espagne et la France), à la fois des textes théoriques (manifestes, articles de presse), des réalisations scéniques et des textes dramatiques, en accordant une attention particulière au dernier aspect. De très nombreux textes dramatiques dits « pour marionnettes » ou inspirés par son esthétique y sont convoqués et soumis à une analyse dramaturgique approfondie qui explore la variété des possibilités dramatiques offertes par la marionnette au théâtre. On voit alors comment l'énergie polémique du modèle marionnettique explore, souvent avant l'heure, des territoires fondamentaux de la scène moderne : méta-théâtralité, parodie, distanciation, fusion des arts, mais aussi recherche d'un théâtre métaphysique, populaire et politique.


TABLE DES MATIÈRES

AVERTISSEMENT - p 7

INTRODUCTION - p 11
Du théâtre de marionnette à la marionnette au théâtre - p 11
Et la marionnette ? - p 12
Un "mouvement marionnettique" entre contestation, expérimentation et utopie - p 14
Une lecture dramaturgique et comparatiste de la marionnette au théâtre - p 16
Des pièces de théâtre "pour marionnettes" - p 19

LES "THÉÂTRES D’ART" ET LA MARIONNETTE - p 23

LES THÉÂTRES DE MARIONNETTES ARTISTIQUES : LABORATOIRES DES THÉÂTRES D’ART - p 24
Les cabarets d’ombres et de marionnettes - p 24
"Théâtres de marionnettes d’art" - p 32

LA MARIONNETTE DANS LES RECHERCHES DES THÉÂTRES D’ART - p 37
Les scènes d’art du symbolisme : désincarner le théâtre - p 38
Le théâtre de L’Œuvre: des acteurs-marionnettes, de Paris à Bruxelles - p 40
L’Œuvre de Barcelone : Adrià Guai et le « teatre Intim » - p 43
Le Teatro de Arte de Martjnez Sierra – p 46
La marionnette pour la « rethéâtralisation » - p 48
La marionnette pour un théâtre d’art populaire - p 57
Pour un théâtre de recherche : la marionnette au laboratoire Art et Action - p 61

VERS LA MARIONNETTE : LES ESPACES DE LA DÉSINCARNATION - p 69

LA MARIONNETTE OU LE THÉÂTRE AVANT LA CHUTE - p 70

LIBÉRER LA VOIX DU POÈME – p 76
La voix de l’androïde et le poème 79
Théâtre de marionnettes et théâtre à lire 81
La marionnette et le récitant 87
La marionnette, poème plastique 91

L’AU-DELÀ SUR LA SCÈNE – p 95
Ombres : les ténèbres intérieures – p 96
Présences mixtes : la vie troublante de la matière p - 103

LE TRAGIQUE ET LA MARIONNETTE : DESTIN ET INSTINCT - p 109

UNE UTOPIE POPULAIRE: HÉRITAGES DU CASTELET - p 117

« GUIGNOL ÉCOLE DRAMATIQUE » - P 120

LES NOUVEAUX MYSTÈRES DES MARIONNETTES - P 128

HÉRITAGES, TRADITION ET AVANT-GARDE - p 142
Des topoï - p 142
Un langage - p 160
Le geste marionnettique : ça déménage - p 168
Les dispositifs scéniques - p 174

MUSIQUES MARIONNETTIQUES – p 176
L’opéra revisité- p 177
Compositions et bruitages marionnettiques – p 182

LA MARIONNETTE À L’ATTAQUE DU THÉÂTRE OFFICIEL – p 193

« LE RÉALISME N’EST QU’UNE GROSSE FICELLE » - p 196
Le théâtre de marionnettes - une alternative aux impasses du réalisme - p 199
Au guignol, « tout est faux » - p 200
Pour un théâtre sans caractère - p 203
La marionnette contre l’acteur - p 208
Les « cabots prétentieux » - p 209
« Supprimez l’acteur, et vous enlèverez à un réalisme grossier les moyens de fleurir à la scène » - p 212
« L’absence de l’homme me semble indispensable » - p 218

LA PAROLE TRIVIALE CONTRE LA VOIX DE LA MORALE 224
« Zutre », « merdre » : éthique de l’obscène - p 225
Adultères et cocufiages - p 230
L’art du blasphème - p 234
Pour un théâtre amoral - p 240

LA MARIONNETTE, BOUFFON DE « SIRE LE MOT » - p 243
« J’ai dit et répété que le théâtre, à mon regard, commençait là où cessait l’art du dialogue » - p 246
Gromelo, charabia, baragouin, guiriguay : mécaniques du langage - p 252
Écriture dramatique et improvisation : le texte désacralisé - p 255

PETITS LABORATOIRES DE SUBVERSION ESTHÉTIQUE - p 263

JEUX MÉTA-THÉÂTRAUX : LA MARIONNETTE, MIROIR DU THÉÂTRE - p 265
Ruptures de la fiction, déplacements de l’action : jeux lorquiens - p 266
Prises de parole - p 272
Prologues, épilogues, discours - p 272
Didascalies métathéâtrales - p 278
Guignols dans le théâtre, théâtres dans le guignol - p 280
Marionnettes théoriques - p 282
Merveilles du théâtre - p 287

PARODIES MODERNES - p 291
Parodie, parodie dramatique, parodie de marionnettes - p 292
Éléments de définition - p 292
La parodie au théâtre de marionnettes - p 294
La parodie selon Jarry: « ….. . a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing » - p 300
Macbeth aux marionnettes : burlesque et schématique - p 302
Macbeth furieux - p 305
Les fantoches parodiques de Valle-Inclân - p 307
La parodie, mimesis moderne ? - p 311

THÉÂTRES DE MARIONNETTES ET THÉÂTRES POLITIQUES - p 323

LE RETABLE DE LA POLITIQUE ET DE L’HISTOIRE - p 326
De la difficulté de faire advenir un théâtre politique - p 326
Les fantoches du pouvoir - p 329
Ubu, fantoche apolitique ? - p 332
« Le Roi est un pantin grotesque » - p 336
« Con M de Marioneta y M de Militar » - p 340
Le soleil se couche de Michel de Ghelderode: la fin de l’histoire ? - p 345

MARIONNETTES PATRIOTIQUES ET MILITANTES - p 348
Ombres et guignols patriotiques - p 348
Les guignols de l’Espagne républicaine de l’éducation populaire à I’agit-prop révolutionnaire - p 354

LES MARIONNETTES DE LA GUERRA CIVIL : LE CAMP RÉPUBLICAIN - p 364
Les groupes de théâtre antifascistes et le teatro guerra - p 364
Dramaturgie guignolesque et propagande antifasciste - p 370

LE THÉÂTRE À DISTANCE - p 385

MARIONNETTISATION ET RUPTURE DE L’IDENTIFICATION - p 388
Le regard des démiurges : théories explicites et implicites de la distanciation - p 389
Le marionnettiste en créateur souverain - p 389
Le regard surplombant de Valle-Inclân - p 394
Le jeu et le corps distanciés de l’acteur-marionnette - p 398
« L’art de l’acteur doit être fondé sur un profond amour du masque, du geste et du mouvement » - p 400
Ubu roi : naissance de l’acteur-marionnette - p 406
Théâtre de silhouettes - p 407
Pantins grotesques - p 410
Le théâtre dédoublé : au-delà de l’identification ? - p 415

LA MISE À DISTANCE DE LA FABLE - p 427
Montrer et commenter - p 428
La fable épisodique et bien connue - p 435
Le jugement suspendu : le tragicomique 439

CONCLUSION
Un modèle critique efficace - p 447
Un modèle englobant - p 452
La marionnette neutralisée ? - p 453