Résidence Tremplin Cie Sans Visage, septembre 2020

Etape de travail

Étape indispensable dans la réalisation de leur spectacle Résurgence , cette résidence Tremplin (du 14 au 25 septembre) est la première où l'équipe artistique s'est retrouvée au complet.
Ces deux semaines de travail leur ont permis d'explorer les prémices d'un langage artistique sensoriel qui se compose à quatre.
La première de Résurgence est prévue en 2022.

Mathieu Lionello, créateur lumière et Javier Munoz Bravo, créateur sonore ont rejoint Shérazade Ferraj, actrice-marionnettiste (diplômée de la 10e promotion de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette) et Camille Drai, scénographe et metteur en scène du projet.

Résurgence, premier spectacle de la Cie Sans Visage, explore les liens transgénérationnels et plus particulièrement les « fantômes familiaux ». Il s'agit de comprendre comment les traumatismes enfouis de nos ancêtres, les secrets de famille, les non-dits peuvent avoir des répercussions violentes dans l'inconscient de leurs descendants.

C'est à travers l'œuvre et la vie du poète visionnaire Arthur Rimbaud, que la Cie Sans Visage a choisi d'explorer ces liens familiaux invisibles.
Le spectacle cherche à comprendre comment le besoin de fuite et de liberté d'Arthur Rimbaud est lié, très directement, aux traumatismes de ses ancêtres et notamment à sa mère Vitalie Rimbaud.
Dans une atmosphère étrange et inquiétante, visuelle et sonore, le spectateur est invité à pénétrer dans l'inconscient torturé de Rimbaud, où « Je est un Autre ».