Un jour, je suis morte..., solo de Carine Gualdaroni, 8e promotion (déc. 2010)

D’après le conte inuit « La femme-squelette »

Blanc. Le froid du Grand Nord.
Une femme.
Sa chair dévorée par les poissons.

Les élèves de la 10e promotion ont travaillé chacun à la création d'un solo (7 à 10 minutes) inspiré de contes
traditionnels, de mythologies anciennes, contemporaines ou personnelles.

Jeu et mise en scène : Carine Gualdaroni

Accompagnement dramaturgique : Abbi Patrix et Praline Gay Para
Coordination artistique : Jean-Louis Heckel
Accompagnement pédagogique : Sylvie Baillon, Pascale Blaison, Jean-Luc Félix, Claire Heggen, Jo Lacrosse, Alain Zaepffel

En savoir plus
Lien vers la notice sur le catalogue du Centre de Documentation de l'Institut

(Réalisation captation : Stéphane Nota)