Le Centre de documentation

Le plus grand centre de documentation spécialisé au monde

Le centre de documentation a été fondé dès la création de l’Institut en 1981.

Ce centre spécialisé multimédia et multilingue, a été constitué à partir du don initial de Jean-Loup Temporal (1921-1983), composé notamment d’imprimés des XIXe et XXe siècles, ainsi que de manuscrits autographes ou dactylographiés de textes pour spectacles de marionnettes. Celui-ci a été complété au fil du temps par des dons, des legs et des acquisitions. Il s’est notamment enrichi du don des archives d’Alain Recoing (1924-2013), de la bibliothèque de Brunella Eruli (1943-2012), professeure de l’Université de Padoue et spécialiste des Avant-gardes, qui a été la co-créatrice et rédactrice en chef de la revue Puck, de la bibliothèque, des archives et d’une partie de la collection du marionnettiste
Jacques Chesnais
(1907-1971), ou encore des marionnettes et archives d’Yves Joly (1908-2013).
Ce centre conserve également une collection de plus de 1600 objets qu’il documente et contextualise dans leur rapport au spectacle vivant. Pour ce faire, il mène auprès des artistes un important travail de collecte et d’enquête : captations, interviews, campagnes photographiques, documentation des processus de création et de formation etc.
Il valorise ses fonds et collections à travers la conception d’expositions, des prêts aux institutions patrimoniales, et dans le PAM, portail numérique des arts de la marionnette.
Le centre de documentation dispose depuis 2015 d’un catalogue en ligne où sont désormais signalées la majeure partie de ses ressources.
Par ailleurs, ses documentalistes tiennent à jour des bases de données sur les compagnies, festivals, lieux de formation, musées, chercheurs. Il met à disposition du public bibliographies, vidéographies et webographies thématiques. Il conçoit des supports de médiation et des outils pédagogiques et programme régulièrement des conférences.

La qualité des fonds et collections qui y sont conservés, et le travail de valorisation effectué notamment par le biais du Portail des Arts de la Marionnette, ont permis à l’Institut de devenir pôle associé à la Bibliothèque nationale de France en 2013.